PROJET 1: ZARA-AGRO-TCHAD

Promoteur: M. Hassan TOUKA

Le projet « Zara Agro Tchad » est un projet de développement agricole. Bien qu’étant en phase avec le PND 2017 – 2021, ce projet est avant-gardiste dans le fait qu’il rejoint, dans ses objectifs initiaux, une problématique que l’on essaie de résoudre aujourd’hui, celle de la fixation des populations pour éviter les phénomènes d’exode rurale vers des villes déjà surpeuplées et l’émigration vers l’étranger des populations les plus jeunes. Ce projet à taille humaine a été pensé, initié et sa mise en œuvre qui a débuté en 2016 (150 à 200 familles y réalisent déjà leurs cultures vivrières soit 1500 personnes environ déjà impactées) l’a été par des nationaux et pour des nationaux.

L’objectif du projet proposé est de fixer les populations de la région du Hadjer Lamis, une population d’agriculteurs et de pêcheurs, particulièrement démunis et fortement impactés par le dérèglement climatique qui touche cette région. La seule solution envisagée par la majorité d’entre eux est de rejoindre les centres urbains en alimentant l’exode rurale et, pour les plus jeunes, d’émigrer vers les pays étrangers.

Pour atteindre cet objectif le premier volet concerne le secteur du développement agricole. Des périmètres ont été en partie défrichés et des aménagements y ont été réalisés pour permettre à 250 familles d’exploiter aujourd’hui 150Ha environ des 500Ha de surface totale. Actuellement, ces exploitants réalisent des cultures vivrières durant la saison des pluies ; les infrastructures d’irrigation existantes permettent de palier aux impondérables climatiques. Ce volet amènera, à terme, des améliorations dans les techniques de production, des adaptations sur les itinéraires techniques, une généralisation de l’utilisation d’intrants de qualité (compost), la mise en place d’expérimentations pour sélectionner les variétés les mieux adaptées aux conditions locales. Toutes ces actions devront permettre une augmentation des rendements et l’irrigation leur permettra de développer des cultures de rente de contre-saison.

Le second volet concerne l’organisation paysanne nécessaire pour assurer la pérennité du projet.

Le troisième volet sera la mise en place d’une filière économique dans le contexte d’une agriculture périurbaine, les périmètres de la coopérative se trouvant à proximité de N’Djamena.

La réalisation d’un tel projet nécessitera du temps pour que la coopérative s’organise, pour former son encadrement et ses agriculteurs adhérents. Des moyens financiers seront nécessaires pour permettre à la coopérative d’atteindre une taille critique, et d’assurer sa pérennité et son développement futur. Le projet existe, des agriculteurs y sont installés et des investissements importants ont déjà été réalisés par les propriétaires fonciers qui y sont associés (la majorité des investissements ont été réalisés par Monsieur Hassan Touka).

Ce projet à taille humaine, pourra également avoir pour vocation d’être un laboratoire pour permettre d’évaluer ses retombées en termes de développement économique régionale, de fixation des populations et de sécurité régionale. Pourront également être définies les conditions de réussite de ce type de projet et les aménagements qui seraient nécessaires pour pouvoir le reproduire dans d’autres zones géographiques du pays.

Chiffres clefs du projet:

  • Production annuelle estimée à 8.000 tonnes de légumes frais
  • 750 tonnes de céréales
  • création de 2.500 emplois
  • Financements recherchés: 4,1 millions USD

Pour de plus amples informations sur le projet prière prendre contact avec l’ambassade.

Le gouvernement de la république du Tchad a défini une liste de projets prioritaires.

INVESTIR AU TCHAD

pdf

35 Projets Gouvt

Size : 240.45 kb
Hits : 26
Date added : 18-08-2020
pdf

10 Mesures Incitatives

Size : 579.51 kb
Hits : 27
Date added : 18-08-2020